L'interprète "surhumaiN"
LE 361è degré

A2R FORM STAG Qualiopi charte graphique Logotype.png

la certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante :
ACTIONS DE FORMATION

Formulaire de pré-inscription

Votre demande a bien été prise en compte. Nous revenons vers vous sous trois jours ouvrés.

DÉMARCHES

Si cette formation vous intéresse :

- répondez au formulaire en haut de page, en indiquant votre souhait de stage ou de parcours de stages, vos noms et vos contacts.

- la compagnie s'engage à vous répondre dans les 72 heures

- suite à cet échange de cadrage, une fiche de renseignements et un questionnaire de positionnement vous seront immédiatement transmis afin de commencer à préparer votre dossier.

Le questionnaire de positionnement a pour objectif d’adapter la formation (rôles abordés, auteurs, etc) en fonction de vos besoins et de votre niveau de connaissances préalable.

- il vous sera également demandé par la suite d’envoyer à a2r.formations@gmail.com votre CV ainsi qu’une vidéo de présentation qui nous permettra d’évaluer vos aptitudes (élocution, corporalité, compréhension de texte…)

HANDICAP

Accompagnement spécifique pour les stagiaires en situation de Handicap.

Vous êtes en situation de handicap et souhaitez suivre une de nos formations ? nous vous remercions de télécharger la plaquette d’information ci-dessous :

 

 

 

 

Nous sommes à votre écoute afin de mettre en œuvre l’ensemble des conditions d’accueil nécessaires et adaptées à vos besoins.

HAM COM PHOTO Roch-Antoine Albaladéjo 2 ©Eric Sanger-Monteros.JPG
Formation
L'INTERPRÈTE "SURHUMAIN"
A2R FORM COMM Logotitre stage 361è degré.png
du 16 au 27 janvier 2023
aux Plateaux Sauvages, 75020
 
financement AFDAS ou Pôle Emploi (non pris en charge par le CPF)
(cliquer sur le logo ci-dessous pour accéder à notre tutoriel pour faire une demande de prise en charge auprès de l'AFDAS)
Logo Afdas.png
financement personnel possible en fonction des places disponibles (nous contacter)
HAM COM PHOTO Camille Delpech et Gaël Giraudeau, passerelle ©Eric Sanger-Monteros.JPG

Informations pédagogiques

Pour Léonard Matton, le 361è degré® est cet instant rare où l'interprète et le personnage se mêlent indistinctement, dans une osmose avec un public. Se constitue alors une nouvelle entité, plus puissante. Cet état "de grâce" sera recherché grâce à une première semaine autour d'une méthode nommée "360° immersif". Puis, la seconde semaine, ce sera par un encerclement des multiples sens d'un texte, méthode nommée "l'hyper-conscience". Les textes-supports seront intensément méta-théâtraux (Hamlet et Henri IV de Luigi Pirandello) afin que les participant·e·s puissent au mieux découvrir le 361è degré®.

Objectif

L'objectif est d'apporter deux techniques qui donnent une plus grande puissance à l'interprétation, le "360° immersif" et "l'hyper conscience", mais aussi de développer un style personnel en apportant des réponses à la question que se posent nombre d'artistes : quel est le·la meilleur·e interprète de moi-même ?

Supports et ressources fournis aux stagiaires

  • support théorique imprimé : Les outils du 360° immersif et du 361ème degré®.

  • supports numériques et imprimés : monologues de Hamlet et scènes de Henri IV de Luigi Pirandello

  • matériel adapté aux exercices physiques (matelas de sol...)

  • matériel de sécurité (pharmacie)

  • matériel, équipements techniques : enceintes, projecteurs

semaine 1

- conscience de soi / bornes de l'ego

- connexion au public / style de parole

- fonction du public / style corporel

- positionnement spatial / apparence

- rapport aux sens / "meilleur interprète"

 

semaine 2

- inversion mentale / "meilleur projet du monde"

- "anti-clown" / créativité physique

- inversion du discours / hyper-activité mentale

- divagation / improvisation

- confrontation au public

STAGE - HIVER 2023 - 70 HEURES

du 16 au 27 janvier . lundi au vendredi 

direction Léonard Matton 

Profil professionnel des stagiaires

  • publics concernés : artistes interprètes (hors musiciens)

  • secteurs d'activité : théâtre, spectacle, cinéma

  • expérience professionnelle des stagiaires : expérience d'une année ou en cours de formation. Condition physique en adéquation avec la formation et certificat médical de non contre-indication aux activités physiques

  • prérequis : un monologue appris par le stagiaire en amont de la formation + une scène dialoguée à apprendre entre la première et la seconde semaine

 

Identification du stage

  • modalités pédagogiques : formation en présentiel

  • métier(s) visé(s) : artiste interprète souhaitant augmenter sa puissance d'interprétation grâce aux techniques, entre autres, du théâtre immersif

Objectifs pédagogiques

  • acquérir de nouveaux outils d'interprétation

  • développer ses compétences en élaborant un style individuel

  • rencontrer un nouveau réseau professionnel

 

Modalités pratiques

  • dates :16 - 27 janvier 2023 / 10 jours / 70 heures / du lundi au vendredi 10h-13h / 14h-18h

  • coût : 1.610€TTC

  • lieu : Théâtre Les Plateaux Sauvages . 5 rue des Plâtrières 75020 Paris

  • nombre de stagiaires : 12 à 16

  • délais d'accès aux financements :

    • AFDAS (ou autre opérateur de compétences) : 30 jours (minimum) avant le début de la formation

    • Pôle Emploi : 25 jours (minimum) avant le début de la formation

    • financement personnel : 20 jours (minimum) avant le début de la formation

Suivi de l'évaluation

  • feuille de présences

  • entretien d'auto-évaluation

  • accompagnement quotidien

  • attestation de fin de formation

  • questionnaire de satisfaction à chaud

  • questionnaire de satisfaction à froid

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS

Fanny Laurent – a2r.formations@gmail.com

TARIFS

1.610€TTC

(financement AFDAS ou Pôle Emploi possible)

En cas de difficulté de financement, nous contacter à

a2r.formations@gmail.com

PROGRAMME DÉTAILLÉ

SEMAINE 1

acquérir le "360° immersif" et définir "l'être-jeu"

J1

délimiter la conscience de soi

et franchir les bornes de l'ego

La première journée établit les bases d'un cadre propice à l'interprétation, selon la méthode de travail de troupe d'A2R compagnie – Antre de Rêves : 1. formulation des attentes des stagiaires afin d'affiner les besoins individuels durant la formation, le cas échéant, 2. constitution d'un groupe solidaire à travers une série d'échauffements et d'exercices de mise en confiance, 3. présentation des monologues de Hamlet.

Chaque journée de la formation se termine par un temps de parole en groupe, afin d'entendre les participants puis d'entamer avec eux les éventuels travaux écrits pour le lendemain.

J2

se connecter au public

et trouver son style de parole

Les matinées débutent par : 1. présentation du travail de la journée, 2. audition des demandes des participants, 3. découverte des éventuels travaux écrits. Pour ce deuxième jour, chacun·e présente un "projet d'interprétation" de son monologue pour J5.

Après un échauffement et une reprise d'exercices de groupe, la journée se consacre à l'outil n°1 du "360° immersif" : les cinq différentes "natures du public". En fin d'après-midi les interprètes commencent à élaborer leur "meilleur interprète" ("l'être-jeu"), en identifiant les différents aspects de leur voix.

En fin de journée, chacun·e débute la rédaction d'un projet personnel de "meilleur interprète".

J3

permettre au public de se définir

et bâtir son style corporel

La journée débute par une série d'échauffements et d'exercices physiques qui isolent les parties du corps.

Le travail d'interprétation en "360° immersif" explore l'outil n°2 : les cinq "fonctions du public".

Ce travail est complété en fin de journée par des exercices corporels : 1. étirement du visage dans le but de renforcer le regard sur le public. 2 : les trois dimensions de la posture, afin de commencer à dessiner le physique de l'"être-jeu".

J4

maîtriser le positionnement spatial

et construire son apparence professionnelle

La journée débute par des exercices en duos, visant à appréhender le regard et le corps de "l'autre" dans l'espace.

Puis le groupe explore l'outil n°3 : les cinq "types de relation spatiale aux spectateur·rice·s ». Du "one-to-one" au "fantôme", les participant·e·s apprennent à gérer spatialement le public.

En fin de journée, le travail sur le corps se poursuit avec la construction de "l'être-jeu". Les trois dimensions de la démarche permettent enfin à chacun·e de finaliser la construction physique de leur être-jeu

J5

parvenir à une relation avec le public basée sur les sens

et créer son interprète

La dernière journée de la première semaine s'ouvre avec la sélection des scènes de Henri IV à travailler la semaine suivante. Les échauffements et exercices portent sur du jeu physique à plusieurs : tableaux, acrobaties simples, marionnettes humaines.

Puis, le développement du "360° immersif" se conclut par un travail basé sur les outils n°4 et n°5 : les "types de relation physique au public" et "les sens". Les participant·e·s ont, comme travail durant le deux jours de week-end, à apprendre le texte de leur scène choisie de Henri IV.

SEMAINE 2

"l'hyper-conscience" ou la surcharge mentale de l'interprète

J6

utiliser les contradictions

La seconde semaine de cette formation vise à apporter aux participant·e·s une méthode nommée "l'hyper-conscience" qui démultiplie la puissance et le spectre de l'interprétation.

La journée débute par un échauffement et des exercices d'improvisations silencieuses dirigées. Ensuite, le travail sur les scènes commence par une analyse des rapports sociaux et des biais cognitifs (travail mené avec un·e intervenant·e extérieur·e spécialisé·e). Puis avec l'outil n°1, "l'inversion mentale", le groupe explore et invente un niveau supplémentaire d'interprétation.

Enfin, la journée se conclut par le début d'un travail en duo : la rédaction de la note d'intention d'un "meilleur projet du monde", à terminer pour le lendemain.

J7

augmenter sa créativité physique

Après lecture en groupe des "meilleurs projets du monde" (qui donne l'axe de travail de chacun·e pour les quatre derniers jours de la formation), un travail d'improvisations vise à créer un "anti-clown" qui inverse les a priori que chaque interprète a sur soi-même.

Enfin, le travail d'interprétation des scènes se poursuit avec les outils n°2 et n°3 de "l'hyper-conscience", qui explorent les "inversions de rapports physiques" (à son interlocuteur et à soi-même).

 

J8

multiplier les horizons d'attente

À trois jours de la fin du stage, le travail accélère vers l'objectif d'enrichir à la fois l'interprète et le personnage qui est interprété.

Après des échauffements et des exercices d'improvisations, le travail sur "l'hyper-conscience" explore l'outil n°4 qui permet, grâce à "l'inversion du discours", de créer un repousser constamment l'horizon d'attente et de sans cesse solliciter l'imagination du public.

En fin de journée, les participant·e·s entament l'écriture d'un "parcours mental", à terminer pour le lendemain.

J9

être maître·sse de la divagation

En cette avant-dernière journée de formation, le travail de scène se concentre sur l'outil n°5 de "l'hyper-conscience" : la "divagation mentale des personnages".

Celui-ci permet 1. d'aller chercher l'ensemble des outils abordés durant les huit jours précédents et 2. de jouer et improviser chaque instant (même les transitions et moments imprévus) en assumant  l'"être en jeu".

Ces deux axes de travail visent, à la fin de cette journée, à achever la la transmission du 361è degré®.

J10

atteindre le 361è degré®

En dernière étape, les participant·e·s ont besoin de se confronter à un public pour pouvoir atteindre pleinement le 361ème degré®. Cette dernière journée débute par un point individuel avec le formateur. Puis un long exercice d'effort physique sert à mettre le groupe dans un état actif, physique et émotionnel, propice à la création. Ensuite, les scènes sont retravaillées une dernière fois avant le déjeuner.

L'après-midi, après un rapide échauffement, une présentation de 45 minutes environ a lieu, ouverte à un public restreint de collègues et d'amis, suivie par un échange conclusif.